Mobilité

08.01.2020 - Grèves : Le MEDEF Paris demande le remboursement du versement transport

    Paris, 8 janvier 2020

    Communiqué de presse

     

    GREVES : LE MEDEF PARIS DEMANDE LE REMBOURSEMENT DU VERSEMENT TRANSPORT

     

    Après plus d’un mois de mouvement social qui a causé des pertes majeures de chiffre d’affaires pour les entreprises et empêché leurs salariés de venir travailler, le MEDEF Paris demande à Ile-de-France Mobilités le remboursement du versement transport des entreprises parisiennes pour le mois de décembre.

     

    Le « versement transport » est une contribution locale des employeurs occupant 11 salariés et plus au financement des transports en commun. Il est calculé en pourcentage de la totalité des rémunérations des salariés soumises à cotisation de sécurité sociale. A Paris, il est de 2,95%, soit le taux le plus élevé de France. Pour le seul mois de décembre, le montant total du versement transport des entreprises franciliennes représente près de 330 millions d’euros.

     

    Le versement transport (4 milliards par an pour l’Ile de France) est actuellement collecté par les organismes chargés du recouvrement des cotisations sociales, puis reversé à Île-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France. Il faut y ajouter la prise en charge par les entreprises de 50% du Pass Navigo (près de 1 milliard par an pour l’Ile-de-France). La contribution des entreprises représente par conséquent près de 5 milliards d’euros sur les 10 milliards versés pour l’exploitation des transports en commun en Ile-de-France.

     

    Il est donc demandé aux entreprises franciliennes de contribuer pour moitié au financement des transports en commun, alors que le service n’est pas rendu. Le 6 janvier 2020, par exemple, seuls 28% des métros circulaient. Le MEDEF Paris rappelle que les entreprises sont parmi les premières à souffrir de la grève, avec une perte de chiffre d’affaires équivalente à 30% par rapport à l’année précédente, toutes entreprises confondues, et que les investissements et les emplois sont menacés par la poursuite du mouvement.

     

    Le MEDEF Paris demande donc le remboursement du versement transport pour le mois de décembre, et demandera également celui du mois de janvier si la grève se poursuit.

     

    « Il n’est pas raisonnable de faire peser sur les entreprises parisiennes le montant d’une taxe équivalente à presque 3% de leur masse salariale pour financer des transports qui ne circulent pas ! » déclare Jean-Louis Schilansky, président du MEDEF Paris.

     

    Contacts presse :

    Amélie Rochette | amelie.rochette@dentsuaegis.com |01 41 16 42 33

    Nathalie Chakra | nchakra@medefparis.fr | 06 85 02 99 45

     

     

    À propos du MEDEF Paris :

    Le MEDEF Paris, c’est le MEDEF à Paris. Près de 10 000 entreprises parisiennes (adhésions directes et par les fédérations) font confiance au MEDEF Paris, représentant plus de 500 000 salariés.

    Le MEDEF Paris représente et défend les intérêts des entreprises de Paris. Il informe, accompagne et met en relation ses adhérents pour les aider à faire face aux difficultés et développer leur entreprise.