Mobilité

Pour un vrai big bang de la mobilité avec les entreprises !

    Communiqué de presse

    Paris, le 10 janvier 2019

    Le MEDEF Paris a été enfin entendu. Après neuf mois de réflexion et de consultation, Anne Hidalgo renonce à son intuition de rendre totalement gratuits les transports en commun parisiens et demande que cet enjeu soit pensé au plan métropolitain.
    Le rapport « Pour un big bang de la tarification des transports dans le Grand Paris » conclut que « la gratuité totale coûterait cher à la collectivité pour un impact marginal sur l’environnement, et ce, au prix d’une tension accrue sur le réseau de transport collectif ». La gratuité des transports en commun, comme le répète le MEDEF Paris depuis des mois, aurait pénalisé les entreprises sans impact sur le pouvoir d’achat et sans contribuer à réduire la pollution et à améliorer les transports en commun déjà saturés et vétustes ?
    Dans le cadre de sa politique sociale, la Maire de Paris propose des actions de prise en charge ciblées des coûts de transport (jeunes et jeunes en situation de handicap). Il s’agit donc d’un simple redéploiement de lignes budgétaires de la Ville et non d’une révolution du financement des transports en commun.


    Cependant, la Maire de Paris demande aux entreprises de doubler et donc de prendre intégralement à sa charge les titres de transports des salariés dont la rémunération s’élève jusqu’à 1,5 SMIC. Sur quelle étude d’impact s’appuie Anne Hidalgo pour envisager la faisabilité de cette mesure ? Les entreprises contribuent directement à 41 % du financement des transports en commun en Ile-de-France sans compter leur contribution de plus en plus importante aux infrastructures du Grand Paris Express. Les entreprises sont déjà taxées à hauteur 3 000€ par salarié et par an pour financer les collectivités territoriales franciliennes et l’autorité organisatrice de transports.
    Jean-Louis Schilansky, Président du MEDEF Paris, rappelle que : « il n’y aura pas de vrai big bang de la mobilité dans le Grand Paris sans les entreprises. Elles doivent être coeur du projet car elles ont les solutions : innovations technologiques, nouveaux modèles économiques et capacité d’investissements. Le MEDEF Paris a entamé une réflexion avec des entreprises adhérentes pour créer un vrai choc de mobilité et ainsi fonder le Grand Paris de demain. »

    Pour toute interview avec Jean-Louis SCHILANSKY,
    Président du MEDEF Paris et porte-parole du MEDEF Grand Paris,
    Contactez-nous au 06 87 40 90 76.


    A propos du MEDEF Paris
    Le MEDEF Paris est l’organisation territoriale du MEDEF à Paris. Il rassemble plus de 20 fédérations professionnelles et plus d’un millier de dirigeants d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Il mène deux actions : représenter et défendre les intérêts de toutes les entreprises de Paris au plan local et national ; informer, accompagner et mettre en relations ses adhérents.